Après les succursales de Montréal, Longueuil et Québec, Sherbrooke aura son restaurant L’Gros Luxe. Le projet Quartier Well Inc., qui permettra la revitalisation de la Wellington Sud, a suscité l’intérêt d’Alex Bastide. Le fondateur des restaurants a choisi l’ancienne auberge de jeunesse Écobeat pour s’établir dans la région.
Le projet d’ouvrir un restaurant à Sherbrooke plane dans la tête d’Alex Bastide depuis un moment déjà. « Ça faisait partie de mes rêves. J’en ai parlé à un des propriétaires de la bâtisse et ce n’est pas tombé dans l’oreille d’un sourd. Ça lui tentait de m’aider à réaliser mon projet. »

Le fondateur des restaurants L’Gros Luxe, Alex Bastide devant une de ses succursales de Montréal.
Le fondateur des restaurants L’Gros Luxe, Alex Bastide, devant une de ses succursales de Montréal. Photo : Photo fournie par L’Gros Luxe
L’entrepreneur sherbrookois Daniel Luc n’a pas hésité à s’associer avec le restaurateur.

Alex est inspirant, il a de belles réussites à Montréal, son entreprise est en plein essor et il croit en Sherbrooke.
Daniel Luc, homme d’affaires
Le projet Quartier Well Inc. est donc arrivé au bon moment pour l’homme d’affaires montréalais qui est stimulé à l’idée de participer à la renaissance de la Wellington Sud. Il souhaitait être là où les gens sortent. À proximité du terminus, du Siboire, et de La p’tite grenouille, l’endroit est, selon lui, tout indiqué pour poursuivre la philosophie de l’entreprise.

Nous, on est un restaurant de quartier, qui s’implique dans la communauté, on travaille avec les organismes à but non lucratif. On est vraiment content!
Alex Bastide, fondateur L’gros luxe
Chacun des restaurants possède sa propre identité. L’gros luxe Sherbrookecible évidemment les étudiants, mais surtout les Sherbrookois. « On s’intègre à l’identité des gens de la place. On crée des endroits où les gens se rassemblent entre amis ou en famille », explique le propriétaire.

Un des classiques du restaurant, le grilled cheese poutine. L’Gros Luxe se spécialise également dans les brunchs et la moitié du menu est offert en version végétarienne.
Un des classiques du restaurant, le grilled cheese poutine. L’Gros Luxe se spécialise également dans les brunchs et la moitié du menu est offert en version végétarienne. Photo : Photo fournie par L’Gros Luxe
L’ouverture du restaurant est prévue au début du mois de septembre. Question de préparer le terrain, Alex Bastide participera au Bal Salé et à Bouffe ton centro au cours de l’été.

Un minimum de 40 emplois seront créés.

Un bar caché

À Sherbrooke, le projet d’Alex Bastide se différencie de ses autres projets. Il y aura un bar caché situé dans le même édifice. « Les gens devront longer le mur et entrer par derrière », raconte le passionné de mixologie.

Aux deux commerces s’ajoutent 21 logements construits aux étages supérieurs. D’ailleurs, Alex Bastide, également copropriétaire de la bâtisse, déménagera pendant quelques mois dans l’un de ces logements pour bien implanter son entreprise.

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here